Vous êtes ici

Rénover

Si vous n'avez pas l'envie ou les moyens de faire construire, rénover votre habitat peut être une bonne solution pour obtenir un gain de confort, diminuer vos factures, valoriser votre bien voire l'agrandir !
 

Commencer d'abord par identifier les faiblesses de votre logement

  • Son type :
    Une maison individuelle implique que toutes les parois en contact avec l'extérieur doivent être isolées, en habitat collectif, les déperditions varient en fonction de la situation du logement : RDC, étage, sous-toiture, etc.
     
  • Son âge :
    Un logement consomme aujourd'hui en moyenne 250 kWh/m² par an.
    Un logement construit après-guerre et avant 1975 consomme en moyenne 360 kWh/m² par an.
    Un logement construit à partir de 2012 ne consommera qu'environ 50 kWh/m² par an.


Consultez les fiches pratiques de l'Ademe :

Rénovation énergétique en copropriété
Rénovation : la réglementation thermique
 

Changez vos vitrages

Avec le temps, les anciennes menuiseries laissent passer l'air et le froid. Il est possible de calfeutrer avec de la mousse polyuréthane, de la filasse végétale, de la pâte à bois…

Si les fenêtres sont assez récentes, le survitrage peut-être une solution plus économique que de tout changer. Vous pouvez aussi envisager d'emboîter un bloc fenêtre neuf sur votre ancien dormant.

Si le changement de fenêtre s'impose, optez directement pour une menuiserie performante double voire triple vitrage côté nord (ou si vous recherchez une labellisation « Passiv haus »).

Enfin, attendant de pouvoir remplacer vos vitrages, placez des rideaux épais devant les fenêtres et isoler/fermer la cage d'escalier qui favorise la montée d'air dans les étages.

 

Lozère - le département