Vous êtes ici

La lutte contre le radon

Le radon est un gaz naturel radioactif produit surtout par certains sols granitiques, qui peut diffuser et s'accumuler à l'intérieur des bâtiments.

A partir du sol et de l'eau, le radon diffuse dans l'air et se trouve dans les bâtiments à des concentrations plus élevées qu'à l'extérieur, par effet de confinement.

Les zones les plus concernées correspondent aux formations géologiques naturellement les plus riches en uranium. Elles sont localisées sur les grands massifs granitiques (Massif armoricain, Massif central, Corse, Vosges...) ainsi que sur certains grès et schistes.

La Lozère est donc directement concernée par le radon.

 

Point sur la réglementation…

Pour l’Union Européenne, le seuil normatif de concentration en radon est actuellement fixé à 300 Bq.m-3 pour les bâtiments existants et 200 Bq.m-3 pour les nouvelles constructions.

Les lieux ouverts au public et les lieux de travail

La réglementation française impose à ce type d’établissement (crèches, écoles, hôpitaux, maison de retraite, centre thermal) situé dans une zone à risque d’effectuer des mesures de la concentration en radon tous les 10 ans et après chaque modification substantielle des bâtiments.

  • Entre 300 et 1000 Bq.m-3, le propriétaire ou l’employeur doivent « mettre en œuvre des actions simples sur le bâtiment pour réduire l’exposition des personnes au radon » et « faire réaliser des travaux plus conséquents » si les actions simples sont insuffisantes.
     
  • Au-delà de 1000 Bq.m-3, le propriétaire ou l’employeur doivent « mettre en place sans délai des actions simples et/ou des travaux de remédiation » et « effectuer des mesures de contrôle d’efficacité de ces actions ».

 

La législation du radon pour les particuliers

L’ordonnance n° 2016-128 du 10 février 2016 portant sur diverses dispositions en matière nucléaire (en particulier l’article 40) précise que tout bailleur ou vendeur d’un bien immobilier situé dans une commune en zone 3 doit informer son locataire ou acquéreur du risque lié au Radon. Le décret d’application a été mis en place le 1er Juillet 2018. Cependant, la législation n’impose pas la mesure de la concentration du radon dans l’habitat privée.

Le dépistage du radon est préconisé par de nombreux acteurs tels que les Agences Régionales de Santé (ARS). Dans de nombreux pays (Grande Bretagne, Suède, Norvège, Danemark, Italie, République Tchèque, …) la réglementation concernant le radon chez les particuliers est déjà en place depuis plusieurs années.

 

Lozère Energie propose de diagnostiquer les bâtiments ouverts au public et lieux de travail à forte concentration de radon.

Le diagnostic révèle les causes d’une concentration en radon importantes dans le bâtiment en s’appuyant sur une analyse multi-critères : moyens de ventilation, comportements des occupants, état du bâti… Un plan d’actions est ensuite établi en co-construction avec les responsables et/ou propriétaires du bâtiment suivant les capacités d’intervention, les moyens financiers, et le taux de radon mesuré. Des actions prioritaires et secondaires sont ainsi développées.

 

 

Lozère - le département