Vous êtes ici

Amélioration thermique du bâti ancien

D’une manière générale, pour l’obtenir, il est plus difficile de distinguer ce qui est utile de ce qui ne l’est pas, dans le cas du bâti ancien.

Les raisons : la diversité, un comportement étroitement lié  à de très nombreux critères spécifiques et souvent mal compris. D’où l’importance d’un bon diagnostic préalable, bien informé.

Toute intervention doit s’efforcer de répondre à ces 5 points:
- maintenir ou améliorer le confort du bâtiment pour ses occupants,
- permettre une réduction de la consommation d’énergie et des économies de charge,
- contribuer à la pérennité du bâtiment en respectant spécialement son hygroscopie,
- mettre en oeuvre les choix les plus respectueux de l’environnement, notamment pour les matériaux employés,
- toujours respecter la valeur patrimoniale, architecturale et paysagère du bâti.

L’amélioration thermique d’un bâtiment ancien ne peut se concevoir que globalement. D’abord, le diagnostic fera ressortir les qualités existantes qu’il faut préserver, les améliorations possibles, les défauts à corriger et les interventions à éviter.


Ensuite, le choix des interventions à réaliser. Elles peuvent être un retour en arrière (par élimination des erreurs et des pathologies) ou l’apport de solutions nouvelles.


Pour améliorer thermiquement un logement ancien, les travaux se feront d'abord avec :
-une intervention sur toitures et combles (souvent à l’origine des pertes d’énergie les plus importantes)
-une intervention au niveau des murs extérieurs
-une intervention sur les planchers et sols
-une intervention sur les portes et les fenêtres
-une intervention sur le chauffage (la décision quant à la mise en place ou lau renouvellement du système de chauffage dans la rénovation ne doit intervenir qu'après la mise ne place de l'isolation complète du logement sous peine de se retrouver avec un moyen de chauffage sur-dimensionné par rapport aux nouvelles exigences thermiques du bâti)
-une intervention sur la ventilation (assurer un bon renouvellement de l'air tout en maîtrisant la consommation énergétique).

 

 

 

Crédit photo : nyul - Fotolia

Lozère - le département